Illustration : Maurice
Illustration : MauriceIllustration : La RéunionIllustration : La RéunionIllustration : La RéunionIllustration : SeychellesIllustration : Les ComoresIllustration : MauriceIllustration : MauriceIllustration : MadagascarIllustration : MauriceIllustration : Les ComoresIllustration : MadagascarIllustration : MadagascarIllustration : Madagascar

Océan Indien

COI : La mise en place d'un nouveau monde en marche

BAT'CARRE N°10 | Texte : Francine George - Photos : Hervé Douris - Serge Marizy - Christian Vaisse -

À l'hôtel Preskil de Mahébourg, enfermés du matin jusqu'au soir dans une salle climatisée, la quarantaine de participants au colloque, chercheurs, experts en disciplines variées, institutionnels et journalistes des cinq îles ont planché pendant deux jours, du 6 au 7 juin 2013, sur le concept d'Indianocéanie.

Le Premier colloque sur le concept de l’Indianocéanie a été organisé du 6 au 7 juin à Mahébourg pour "donner corps à l’Indianocéanité, faire savoir ce qui précisément nous unit, et définir la plus-value qu’elle donne pour peser sur les affaires du vaste monde."

La vitalité de l’Indianocéanie et le vivier de savoir-faire ont été les maîtres-mots de ces débats où une quarantaine de chercheurs, experts, institutionnels et journalistes découvraient des expériences inédites menées par les confrères d’une autre île. En attendant les actes du colloque, fin décembre, deux projets ont immédiatement vu le jour, proposés par Jean-Michel Jauze, doyen de la faculté de Lettres et des Sciences Humaines de La Réunion et par Yvan Combeau, directeur du Centre de Recherche sur les sociétés de l’Océan Indien. Le but étant de dresser un état des lieux géopolitique, culturel, économique de la région Indianocéanie pour créer une base de données et produire des publications destinées à mieux connaître et à s’approprier cet espace interculturel.

La région indianocéanique ne peut se construire qu’avec Madagascar, c’est pourquoi depuis quatre ans la COI a fortement œuvré avec la communauté internationale pour mettre fin à la crise politique qui tétanise le pays. Ainsi, les médiations internationales mandatées par l’Union Africaine  et le travail mené en parallèle par les présidents successifs de la COI et par son Secrétaire général aboutissent le 17 septembre 2011 à la signature d’un accord pour l’organisation des élections présidentielles dont le premier tour a eu lieu 25/10/2013. La COI a salué le "comportement exemplaire" des électeurs malgaches qui ont exercé leur droit civique dans le calme et a rendu hommage à la Commission électorale nationale indépendante de la Transition (CENIT) pour le rôle bénéfique qu'elle a joué lors de ce processus électoral.

Le 23-24 octobre, la COI a organisé une conférence sur la connectivité numérique dans l’Indianocéanie avec les opérateurs privés du secteur TIC - Technologie de l’information et de la Communication -  les institutions publiques et les spécialistes pour définir l’ossature d’une stratégie de développement du secteur des TIC, vecteur indéniable de croissance reconnu des experts. En effet, selon la Banque mondiale, une augmentation de 10% des connexions Internet haut débit génère 1,4 % de croissance supplémentaire dans les pays en développement.

Le 9e Forum économique des îles de l'Océan Indien a eu lieu du 21 au 23 octobre 2013 à Pointe-aux-Piments sous l'égide de la Chambre de commerce et d'industrie de Maurice en partenariat avec la COI. Transport, TIC, industries océaniques, énergies renouvelables et tourisme ont été ainsi au coeur des discussions. Lors de ce forum, Jean-Claude de l'Estrac, a appelé les quelques 250 participants à relever les défis de l'Indianocéanie en "transformant les disparités économiques des îles en levier de développement". Il a mis en avant que malgré la crise l'Indianocéanie doit être "mieux intégrée et plus compétitive", notamment avec une meilleure "connectivité" entre toutes les îles au niveau "maritime, aérien et numérique".

Quelques exemples, parmi tant d’autres, montrant que le Secrétaire Général de la COI multiplie les interventions et crée les conditions pour que l’Indianocéanie devienne un espace économique et culturel viable face à la marche du monde.

 

Plus d’informations sur les actions de la COI :

Rendez-vous sur www.ioconline.org/fr/

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !