Illustration : Marius l'otarie

Réunion

Adieu Marius

Bat'Carré communiqué | Texte : Francine George - Photo : Sébastien Marchal -

Phénomène étrange, une jeune otarie de dix ans est venue s'échouer sur les rochers du Barachois samedi dernier. Complètement affamée, ne pesant plus que la moitié de son poids, elle est partie à la dérive, perdant en route ses congénères. Marius, baptisée ainsi du nom du pompier qui l'a recueillie, serait une otarie au pelage d'Amsterdam qui peut vivre aux limites de la banquise comme sur les îles des océans Atlantique sud et Pacifique sud.

Secourue avec délicatesse par le pompier Marius, qui ne savait pas trop comment la prendre en main tellement le pelage glisse, elle a été prise en charge par le réseau échouage du Muséum d'Histoire naturelle à Kelonia en passant par Jean-Marc Devroye, vétérinaire de l'association Globice, en charge de la coordination. Marius avait repris des forces dans le bassin de Kelonia - observatoire des tortues marines situé à Saint-Leu - et, puis, son état s'est à nouveau dégradé et elle est décédée à 6h du matin, le lundi. Un week-end d'émotions fortes, ses sauveteurs autant que ceux qui ont croisé sa route se sont tout de suite attachés à cette jeune otarie, aux grands yeux implorants. Des scientifiques analysent aujourd'hui le stress causé par le réchauffement climatique sur les animaux des mers australes. Marius en est sans doute l'une des nombreuses victimes. À la Réunion, Globice signale un à trois échouages de mammifères marin par an.


 Que faire en cas d'échouage de mammifère marin ?

(dauphin, baleine, phoque et apparentés...)

Appelez Globice 7 jours sur 7 au 06 92 65 14 71

www.globice.org

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !