Illustration : Le Voile de la Mariée
Illustration : Le Voile de la MariéeIllustration : Le Voile de la Mariée - © Hervé DourisIllustration : Le Voile de la Mariée

Réunion

Le Voile de la Mariée

BAT'CARRE N°3 | Texte René Robert - photo Hervé Douris -

Peu en amont du village de Salazie, se trouve un point de vue où tous les touristes s'arrêtent obligatoirement un moment : c'est celui de la " Cascade du Voile de la Mariée ".

C’est la plus belle de toute une collection de chutes d’eau qui ornent le rempart sud du cirque de Salazie, de l’arrière du village de Salazie à l’arrière de celui d’Hell-Bourg. Elles ont une originalité (qui n’est pas perceptible par tous) : elles ne se jettent pas du haut de la falaise. Elles naissent de grosses sources qui se trouvent dans la structure du rempart ; et ces sources s’alignent à peu près à la même hauteur.

Sur le chemin du retour, la magie l’emporte. Les remparts bruissent tout au long de l’année du ruissellement joyeux des cascades.

Au fur et à mesure de la descente des eaux sur la paroi du rempart, elles s’étalent sur des parois volcaniques, lisses et noires. D’où cette impression d’un voile blanc très attractif, et très photographié. Certains " vieux " regrettent que l’extension de la culture du cresson, à la base de la cascade, ait fait disparaître la vraie dimension du voile.

Ce site mériterait une autre desserte (l’actuelle n’est pas très convenable) et une signalétique attractive (actuellement absente). Mais il est vrai que les conditions topographiques et structurales ne sont pas favorables. À un peu plus de cent mètres en amont, le Bras des Demoiselles se jette dans la vallée de la Rivière du Mât par une cascade qui peut atteindre de forts débits. Beaucoup de touristes n’ont pas la possibilité de la voir…

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !